Hossegor

Hossegor, une station balnéaire réputée

Hossegor est une commune française de 3 580 habitants, située dans le département des Landes, dans la Région Nouvelle Aquitaine. Elle est placée entre la forêt des Landes et l’Océan Atlantique. C’est une station balnéaire qui s’est développée tout au long du XXème siècle, attirant une clientèle d’artistes et d’intellectuels. La ville d’Hossegor dispose de nombreux sites touristiques. Elle est ainsi réputée pour ses spots de surf, comme celui de la Gravière. Elle dispose d’un important parcours de golf et d’un lac marin, le lac d’Hossegor, qui a donné son nom à la Ville.

Le lac d’Hossegor, entre tourisme et ostréiculture

Le lac d’Hossegor est donc un lac marin, c’est-à-dire un lac où l’eau de mer entre et sort avec les marées. Le lac se vide presque complètement au gré des marées, avant de se remplir à nouveau. Il s’agit d’un espace protégé, avec un écosystème d’une grande richesse. Le site propose des activités touristiques : Voile, pêche, randonnées… Quatre plages sont à disposition des baigneurs. Il existe de nombreux restaurant à huîtres et bar à huîtres sur Hossegor. Le site héberge plusieurs installations ostréicoles.

Manger des huîtres à Hossegor est une activité très prisée.

Lac Hossegor

Les huitres d’Hossegor, une tradition séculaire

L’huître existe depuis des centaines de millions d’années et l’ostréiculture depuis 2000 ans avant JC. Voici bientôt 150 ans que les huitres d’Hossegor sont exploitées sur le lac marin du même nom. Moins célèbres que ses consœurs arcachonnaises et charentaises, les huitres du lac d’Hossegor gagnent à être connues. Leur exploitation a débuté en 1876, lorsque Napoléon III fit percer le canal pour relier le lac à la mer. Le lac est ainsi devenu marin et a permis le développement de l’ostréiculture. Ainsi, une quarantaine d’ostréiculteurs, venant d’Arcachon et de Capbreton, s’installèrent sur le lac d’hossegor pour exercer leur activité. On parle de cette période comme « la ruée vers l’huître » ! L’exploitation des huitres du lac à Hossegor et leur dégustation sur le lac ont entraîné la création de guiguettes et de restaurants, attirant ainsi de nombreux visiteurs. A l’époque, les ostréiculteurs déplaçaient leurs parcs à huîtres au gré des bancs et des courants.

Aujourd’hui, ils ne sont plus que six exploitants, lesquels défendent passionnément cette tradition ostréicole. Certains sont issus d’une longue lignée d’ostréiculteurs. Leurs parcs ne se déplacent plus et sont désormais concentrés sur la rive Sud-Est du lac. Au contraire d’autres exploitations, les ostréiculteurs du lac d’Hossegor n’ont pas besoin d’embarcations pour aller chercher leurs huîtres. En effet, ces dernières sont directement accessibles à marée basse.

Les huîtres d’Hossegor nécessitent environ 3 à 4 ans d’élevage dans le lac pour arriver à maturité. De mai à août, les huîtres rejettent à l’extérieur des gamètes (ovules ou spermatozoïdes) qui vont permettre la fécondation. Une fois que les larves sont sorties, elles sont récupérées sur des coupelles en plastique. La larve se transforme en naissain qui, au bout de 6 mois, se détache de la coupelle pour être élevé dans un parc.
Avant leur mise en vente, les huîtres d’Hossegor lac doivent séjourner en milieu stérile. En effet, les eaux du lac ne sont pas classées en catégorie A par les règles européennes, mais en catégorie B. C’est pourquoi elles doivent être décantées pendant 48 heures dans un bassin de purification en eau de mer traitée par filtration. Le traitement des huîtres est ainsi conforme aux règlements sanitaires européens. Les opérations de purification sont réalisées au sein de la coopérative maritime d’Hossegor, qui se situe sur le même site que les parcs à huîtres.
L’huître du lac d’Hossegor se distingue de ses consœurs par une saveur incomparable de noisettes. Cette particularité vient du phytoplancton unique qu’on trouve dans le lac d’Hossegor. Elle a un goût plus prononcé et une texture plus onctueuse que ses voisines. On dit qu’elle est plus « goûtue ».

Huitre Hossegor

120 tonnes d’huîtres d’Hossegor sont produites annuellement. La distribution reste locale : les Landes, le Pays Basque, les marchés et les restaurants. Les ostréiculteurs pratiquent également la vente directe. La dégustation d’huître d’Hossegor permet d’écouler ses ventes. Manger des huîtres à Hossegor est un passage obligé. En effet, la cabane à huîtres d’Hossegor lac rencontre un grand succès.

Où manger des huitres à Hossegor ?

Avec les beaux jours, la dégustation d’huîtres à Hossegor au bord du lac est une activité très appréciée. Le lac marin regorge d’établissements où déguster des huîtres à Hossegor.
Tout d’abord, on peut trouver des restaurants proposant la dégustation d’huîtres d’Hossegor situés autour du lac.
Si vous souhaitez manger des huîtres dans les landes, outre le restaurant à huîtres sur le lac d’Hossegor, il est également très agréable de les manger dans une cabane à huîtres d’Hossegor. A l’heure de l’apéritif, on peut profiter du soleil sur le lac en dégustant des huîtres directement servies par le producteur. On peut trouver le bar à huîtres sur Hossegor ou les cabanes à huîtres sur Hossegor qui nous conviennent.

Ainsi, les bars à huîtres du fond du lac proposent leurs huîtres en vente directe. En effet, les ostréiculteurs pratiquent la vente d’huître provenant d’Hossegor directement aux consommateurs. Il peut s’agir de vente à emporter. Il est également possible de les déguster sur place, à l’apéritif par exemple. Ces cabanes à huitres sur Hossegor lac offrent une vue imprenable sur le lac, dans un cadre paisible et naturel. Déguster des huîtres fraîches, servies par le producteur, avec le fameux petit verre de blanc dans le cadre idéal au fond du lac, est un véritable plaisir !